Lire l’étiquette d’une bouteille de vin

Faire de meilleurs choix et éviter les erreurs

Comment se décider lorsqu’on achète une bouteille de vin et que toutes les bouteilles de vin du rayon se ressemblent ? Bien lire l’étiquette d’une bouteille de vin peut nous aider à obtenir des informations importantes sur celui-ci, et nous aider à faire un choix lors de l’achat d’un vin. Nous allons ici vous apprendre à lire l’étiquette d’une bouteille de vin.

Savoir lire l’étiquette d’une bouteille de vin : les informations principales

De nombreuses informations sont présentes sur l’étiquette d’une bouteille de vin, si certains sont primordiales pour savoir à quel type de vin s’attendre, certaines peuvent également être trompeuses. Avant d’aller plus loin, nous vous recommandons de ne pas vous fier uniquement à l’étiquette principale, mais de prêter également attention à la contre-étiquette, située au dos de la bouteille. Celle-ci contient souvent des informations plus détaillées sur la fabrication ou les attentes de la dégustation du vin. Certaines informations généralement présentes sur les étiquettes de vin peuvent ainsi être inscrites sur les contre-étiquettes, selon la volonté du producteur.

Millesime etiquette bouteille vin

Pour commencer, la première information à remarquer sur l’étiquette d’une bouteille de vin est le nom du château ou du domaine où a été produit le vin. Cette information est un premier pas, car elle donne des informations sur les méthodes œnologiques utilisées par le Domaine. Certains domaines ou châteaux étant renommés, cette indication peut être importante pour avoir une première idée de la qualité d’un vin.

Le millésime est également une information indispensable. Le millésime correspond à l’année de récolte et d’élaboration du vin. Il permet de savoir si le vin est plutôt jeune, ou vieux, car l’âge d’un vin impacte ses arômes, ses tanins, ou encore son alcoolémie. L’année d’élaboration d’un vin évoque également le potentiel de garde du vin. En effet, certains millésimes étant meilleurs que d’autres, ils seront plus propices à la conservation que les moins bons millésimes.

Pour reconnaître un bon millésime d’un mauvais, il faut se renseigner sur l’historique du domaine et sur le climat qu’elle a eu lors de l’année. La qualité d’un millésime dépend principalement de l’abondance des récoltes, de la qualité du raisin, mais surtout de la météo. Selon le type de vin produit et le travail du vigneron, un millésime pourra être excellent une année, et pourtant beaucoup moins appréciable chez un autre vigneron.

Le saviez-vous : le millésime des vins mexicains Clandestino Tinto et Clandestino Blanco n’est inscrit nulle part, ni sur l’étiquette, ni sur la contre-étiquette de la bouteille, pour conserver le côté anonyme du clandestin !

Clandestino tinto etiquette
Clandestino tinto contre etiquette

Quelles informations trouve-t-on sur l’étiquette d’une bouteille de vin ?

Ces informations ne sont pas les seules inscrites sur les étiquettes. En France, il est très courant de retrouver l’appellation du vin sur l’étiquette d’une bouteille, c’est d’ailleurs une mention obligatoire si le vigneron respecte les conditions de l’appellation. L’obtention d’une appellation est régie par un cahier des charges qui traite des rendements, des cépages, etc. C’est ainsi une information bien mise en avant sur la plupart des bouteilles. Sa mention sur l’étiquette d’un vin indique que l’intégralité des raisins du vin proviennent de la zone associée à l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).  Il existe en France, en plus de l’AOC, l’Indication Géographique Protégée (IGP), et l’appellation Vin de France.

On retrouve également le ou les cépages sur l’étiquette d’une bouteille de vin. Cette information peut également être inscrite sur la contre-étiquette. La plupart des producteurs de vins étrangers mentionnent le cépage sur l’étiquette tandis qu’en France, l’appellation est plutôt mise en avant et le cépage est souvent inscrit sur la contre-étiquette. Il est important de préciser que les noms des cépages sont écrits dans un ordre précis : de celui qui est le plus présent dans l’assemblage du vin, au moins présent. C’est ainsi cette logique que devraient suivre les commerçants de vin en ligne dans la description d’un vin.

Ces informations sont présentes sur la plus grande partie des bouteilles de vin, même sur celles des vins étrangers. Certains pays du monde, et notamment du Nouveau-Monde ont moins d’appellations ou de régies au sein de leur pays, les mentions inscrites sur les étiquettes de vin sont ainsi plus variables. Néanmoins, le nom du Domaine et le millésime sont des informations que l’on retrouve sur quasiment toutes les bouteilles.

Comment lire la contre-étiquette d’une bouteille de vin ?

Il est très rare de trouver certaines informations sur l’étiquette du vin, en effet, les informations qui suivent sont la plupart du temps présentes sur la contre-étiquette. Vous pouvez par exemple retrouver sur la contre-étiquette des informations sur la vinification du vin, comme si celui-ci a été vieilli en fût de chêne, ou si les raisins ont été récoltés à la main.

Certains vignerons n’hésitent pas à présenter brièvement le vin, ses arômes, son goût et sa robe sur la contre-étiquette. Il peut parfois y avoir des recommandations d’accords mets et vins pour associer parfaitement le vin à un plat. Ces indications devraient également vous aider dans votre choix, notamment si vous connaissez votre type de vin favori, mais que vous ne savez par exemple pas quelle région ou quel cépage vous plaît le plus.

Les labels bio peuvent être inscrits sur l’étiquette ou sur la contre-étiquette, selon la volonté du vigneron. Les médailles de concours sont également apposées sur les bouteilles de vin, parfois sur l’étiquette, parfois au dos de la bouteille. Elles signifient que le vin a remporté un prix lors d’un concours, c’est par exemple le cas du vin brésilien Miolo Brut Cuvée Tradition.

Lire contre etiquette bouteille de vin

La mise en bouteille est également une mention qui doit être inscrite sur l’étiquette ou sur la contre-étiquette, le cas échéant. Cette mention permet de savoir si le vin a été mis en bouteille directement au sein du Domaine, ou si cela a été fait par un négociant. Il est à noté qu’il est préférable pour la qualité d’un vin qu’il soit mis en bouteille directement au Château. La stabilité d’un vin après sa fermentation favorise ainsi sa qualité.

D’autres informations peuvent être présentes sur la bouteille comme le numéro de série de la bouteille s’il s’agit d’une cuvée très limitée comme le Orange Wine Moscatel des Îles Canaries, ou le Vino de Piedra du Mexique.

Concernant les vins étrangers, il est obligatoire de retrouver le pays d’origine du vin sur la contre-étiquette. Cette mention permet de prouver l’origine et la qualité du produit importé. Vous retrouverez également le nom de l’importateur, et la plupart du temps, l’adresse du Domaine.

Le choix de l’information à mettre en avant appartient au producteur, et à ce qu’il souhaite partager. Ainsi, certains domaines mettent en avant leur appellation, d’autres privilégient le nom de leur Château, tandis que d’autres préfèrent mettre à l’honneur le nom de leur cuvée. Mettre en avant le nom d’une cuvée permet de donner une identité forte au vin, qui permet également au consommateur final d’observer l’évolution de la cuvée au fil du temps. Lors du choix d’un vin, se baser sur le nom d’une cuvée peut être intéressant si on a, par le passé, apprécié cette même cuvée.

Informations sur étiquette de vin

Quelles sont les mentions obligatoires sur une étiquette de vin ?

Au-delà des informations sur le vin, sa production et sa composition, certaines informations doivent obligatoirement être mentionnées sur l’étiquette ou sur la contre-étiquette comme par exemple le type de vin (vin rouge, vin blanc, vin effervescent…), un message ou un pictogramme déconseillant la consommation d’alcool pour les femmes enceintes, le titre alcoométrique, qui représente le pourcentage d’alcool, le numéro de lot, la provenance, la présence d’allergène, la contenance de la bouteille, et enfin des informations relatives à l’embouteilleur.

 

Bien choisir son vin en fonction de l’étiquette : les erreurs à éviter

Certaines informations sont assez trompeuses et peuvent vous perturber dans le choix de votre bouteille. Parmi elles, on retrouve souvent des vins dotés de la mention « grand vin de … ». Cette mention n’étant régie par aucun organisme, elle n’a pas de réelle signification, ce qui signifie que n’importe quel domaine peut apposer cette mention sur l’étiquette de sa bouteille, ce n’est ainsi pas un gage de qualité, bien que les « grands vins » doivent avoir été produits avec les meilleurs raisins de la récolte. À la différence des mentions « grand cru », qui sont donnés aux vins classés, règlementés.

Autre exemple avec la mention « vieilles vignes », qui est donnée aux vins produits à partir de raisins issus de vieilles vignes qui produisent moins de raisin par pied de vigne, mais de meilleure qualité. Cependant, il n’y a pas de contrôle sur cette mention, ce qui signifie qu’on ne connaît pas précisément l’âge de la vigne, elle peut avoir 20 ans, 40 voire 60 ans. Logiquement, une vigne est considérée vieille lorsqu’elle a plus de 25 ans.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour décrypter les informations présentes sur les étiquettes de bouteilles de vin. Nous espérons que ces informations vous aideront dans le choix de vos vins. Pour en apprendre davantage sur les vins et la viticulture du monde, vous pouvez consulter nos articles et guides sur le monde du vin.