Qu’est-ce que le vin blanc ?

Tout savoir sur le vin blanc

Le vin blanc est sans doute l’une des boissons les plus appréciées par les amateurs d’alcool, surtout lorsque les beaux jours font leur apparition. Le vin blanc vous fait profiter d’une expérience gustative unique qui vous transporte à travers ses différents arômes. C’est une boisson qui s’apprécie aussi bien en cuisine que lors des apéritifs. Vous souhaitez en apprendre plus sur le vin blanc ? Découvrez tout ce qu’il vous faut savoir.

Qu’est-ce que le vin blanc ?

Le vin blanc est ainsi un type de vin qui se décline sous plusieurs appellations. C’est une boisson populaire issue d’un long procédé de fermentation alcoolique de moût de raisins blanc ou noir et d’un processus de conservation particulier. Le vin blanc existe ainsi depuis plus de 2500 ans, et est aujourd’hui présent sur tous les continents, sous différents arômes ou appellations.

C’est une boisson que les amateurs de vin adorent déguster, pour l’expérience gustative qu’elle procure ainsi que pour sa combinaison d’arômes qui vous rafraîchit le palais. En effet, le monde du vin blanc est extrêmement vaste, il en existe différents types et des tas de déclinaisons et d’arômes différents. En cuisine, le vin blanc permet de rehausser le goût de vos préparations et de les rendre plus exquises.

dégustation vin blanc

Quels sont les différents types de vins blancs ?

Si le vin est aussi populaire, et plus particulièrement le vin blanc, c’est parce qu’il en existe de toute sorte et de toute catégorie. Ainsi, il existe forcément un vin à votre goût. Chaque passionné peut donc facilement trouver la variété qui correspond à ses préférences en termes de goût. Voici une liste des différents types de vin blanc.

  • Les vins blancs secs

Les vins blancs secs sont des vins non sucrés. Ils se distinguent surtout par leur acidité et leur taux d’alcool. Ce sont des vins agréables à boire à cause de leur vivacité. Ils sont appréciés soit pour leur intensité, soit pour leur légèreté, soit pour leurs arômes fruités. C’est pour cela qu’il en existe de toute sorte sur le marché.

Il existe également le vin blanc sec puissant, élevé dans des fûts en chêne qui le rendent assez intense. De tous, il s’agit du vin qui contient le moins de sucre et celui qui dégage le plus de puissance. Les vins de ce type ont très peu de sucres résiduels, c’est d’ailleurs une des caractéristiques qui nous aide à reconnaître les vins blancs secs.

Vous avez également le vin blanc sec fruité qui malgré des notes dominantes de fruit reste assez peu sucré, mais tout de même plus sucré qu’un vin blanc simplement sec. Les arômes fruités sont souvent appréciés par les personnes ferventes de vins demi-sec voire sucrés.

Enfin, le vin blanc demi-sec, connu pour sa légèreté et pour ses notes délicates. Il est à mi-chemin entre vin blanc sec et vin blanc moelleux. Son taux de sucre peut dépendre, certains sont ainsi relativement peu sucrés, mais les arômes fruités relèvent les saveurs lors de la dégustation, c’est ainsi le cas du Malvasia Semidulce Coleccion.

Généralement, on accompagne les vins blancs secs de poissons ou de fruits de mer. Il existe toutefois de nombreux accords mets et vins à réaliser avec des vins blancs secs, comme avec une volaille, une salade césar ou encore un dessert.

  • Les vins blancs moelleux

Les vins blancs moelleux sont appréciés pour leur douceur. Bien plus sucrés que les précédents, ils sont issus d’une vendange tardive de raisins bien mûrs. Ce sont des vins qu’il peut être intéressant de laisser vieillir en cave un moment afin de laisser de nouveaux arômes se libérer.

Les vins moelleux sont mieux appréciés autour d’un bon apéritif ou dégustés accompagnés d’un délicieux foie gras. On les retrouve dans toutes les caves.

 

  • Les vins blancs liquoreux

Ce sont les types de vins blancs les plus sucrés de tous. Au premier contact avec le palais, on ressent tout de suite la forte teneur en sucre présente dans le vin. Il faut savoir que dans chaque litre de vin liquoreux, on retrouve 40 à 50 grammes de sucres.

 

vin blanc sec

Son goût assez intense est très apprécié par certains, mais en exècre d’autres. Cet aspect est dû à l’utilisation de la pourriture grise qui garantit le mûrissement des raisins. Ce sont des vins qui servent généralement à accompagner un dessert ainsi que du chocolat. On le retrouve également durant les apéritifs.

  • Les vins blancs pétillants ou effervescents

    Entre deux catégories, les vins blancs pétillants ont ce côté festif qui les rend parfaits pour les grandes occasions. Ce sont des vins qui ajoutent un côté luxueux et raffiné à vos différentes réjouissances. C’est dans cette catégorie qu’on retrouve les vins mousseux. Bruts, secs ou doux, ce sont des vins à l’intérieur desquelles le gaz carbonique a été emprisonné.

    Il existe également les crémants issus d’une vendange manuelle et qui ont vieilli durant 9 mois. Ils sont légèrement sucrés et assez semblables au champagne. Cette dernière représente d’ailleurs la dernière catégorie de vins pétillants. Les champagnes sont généralement présents à la table des grandes occasions. Ce sont des vins blancs assez agréables à déguster, étant délicats sur le palais.

Découvrez différents types de vins blancs, du sec au plus sucré, parmi notre sélection de vins blancs du monde.

les types de vins blancs

Comment fabrique-t-on du vin blanc ?

Le processus de fabrication du vin blanc peut changer selon les besoins et les objectifs de chaque vigneron. Ceux-ci procèdent en fonction de leurs attentes en matière de goût et d’arômes afin que chaque production soit unique et meilleure. La vinification du vin blanc est pour un grand nombre de domaines une question de goût et de préférence. Néanmoins, certaines étapes sont incontournables, et sont semblables aux étapes pour produire un vin rouge.

  • L’étape des vendanges

    Il s’agit de la toute première étape qui permet d’aboutir à la fabrication du vin, car c’est à ce moment que l’on récolte le raisin. Certains vignerons minutieux le font à la main, comme la Bodega El Grifo, producteur de vins à Lanzarote, cependant, il est également possible de le faire à l’aide de machines à vendanger. De cette étape dépend la qualité du raisin qui sera utilisé pour la production, elle est donc assez délicate.

 

  • Les phases d’égrappage et de foulage

Pour certains producteurs de vins blancs, ces étapes sont assez facultatives. Durant la phase d’égrappage, on sépare les rafles des baies,  alors que durant le foulage, on éclate les grains pour retirer la peau de la chair afin d’extraire le moult. Ce sont des étapes non obligatoires qui n’ont pas une incidence significative sur la qualité du vin blanc.

 

  • Le pressurage

Après la vendange ou à la suite des phases d’égrappage et de foulage vient l’étape de pressurage. Cette dernière consiste à extraire le jus du raisin par usage d’un pressoir. L’opération est assez délicate et l’intensité de la pression à exercer sur les raisins doit être minutieusement calculée. Une pression trop excessive engendrerait une extraction de matières végétales qui peuvent altérer le goût du vin.

Des notes acides et herbacées se feront alors ressentir au moment de la dégustation, ce qui entache généralement la qualité du vin. De même, elle doit rester suffisamment forte pour permettre de retirer un maximum de jus. Le pressurage doit être appliqué sous une température de -12 ⁰ afin d’éviter que la fermentation alcoolique ne commence plus tôt que prévu.

 

  • L’étape de débourbage

Suite au pressurage, la solution obtenue, de couleur beige/brun, est mise en cuve. Celle-ci est encore très trouble, à cause des particules solides présentes à l’intérieur du jus. Ce sont eux qu’on appelle des bourbes. Le débourbage consiste alors à éliminer ces matières solides encore mélangées à la solution. L’opération va permettre de rendre le jus clair et limpide, mais également de réduire les risques d’apparitions de goûts acides lors de la phase de fermentation.

  • Le sulfitage

L’étape du sulfitage est assez importante en raison de l’oxydation, à laquelle le moût des raisins blancs peut se montrer assez sensible. L’opération consiste à stabiliser la solution en y ajoutant du dioxyde de soufre. Cette étape devient, chez certains producteurs, de plus en plus facultative. En effet, les vins naturels, aussi appelés vins oranges ou encore vins blancs de macération se font de plus en plus une place dans nos habitudes de consommation. Leur particularité majeure est justement de ne pas contenir de sulfites !

 

  • La phase de fermentation alcoolique

Il faut savoir que le raisin dans son état naturel comporte certaines substances naturelles qui favorisent sa fermentation. Cependant, la plupart des producteurs préfèrent ajouter des levures pour stimuler le processus. Cette phase de fermentation doit permettre de transformer les sucres du moût en alcool. Elle est l’étape de la véritable naissance du vin. Le procédé dure en moyenne 10 jours et se produit à une température d’environ 20⁰C.

qu'est-ce que le vin blanc

Par ailleurs, il est important de savoir que la fermentation malolactique n’est généralement appliquée que lors de la conception du vin rouge. Pour ce qui est du vin blanc, ce n’est pas une opération exclue, mais elle pourrait altérer sa vivacité. La fermentation malolactique peut être appliquée lorsque vous souhaitez réaliser un vin blanc plus doux.

  • L’élevage

L’étape d’élevage doit permettre de rendre la boisson plus claire et plus stable. Elle vise à éliminer les défauts présents pour lui donner un air plus épanoui. L’opération peut se faire deux façons : en cuve en acier inoxydable ou en barrique de bois.

Dans le premier cas, on laisse le vin reposer dans une cuve durant plusieurs semaines généralement. Cela va le rendre plus stable et plus vif, idéal à boire jeune. Pour ce qui est du second cas, on le laisse reposer et stabiliser en barrique durant plusieurs semaines aussi. C’est à ce niveau que la fermentation malolactique démarre pour donner de la rondeur au vin. Les durées d’élevage varient énormément d’un producteur à l’autre. Les cépages utilisées, les millésimes ainsi que le résultat escompté par l’œnologue jouent également un rôle important dans le choix de l’élevage. Il est également possible de combiner les différents types d’élevage, en cuve, en barrique, mais également sur lies, pour élaborer un seul vin. C’est ce qui a été réalisé lors de l’élaboration de Malvasia Lias 2019, à base de Malvoisie volcanique.

 

  • Décuvage et embouteillage

Au cours du décuvage, on libère le vin de ses lies avant de le mettre en bouteilles. Après fermeture avec un bouchon ou une capsule, cette dernière pourra être mise en vente. Il est tout de même possible de le laisser vieillir encore un moment en bouteille avant de le laisser sur le marché. Il s’agit alors de ce qu’on appelle un vieillissement en bouteille. Cela est notamment pratiqué lorsque le producteur souhaite que le consommateur déguste son vin à partir d’un certain âge, lorsqu’il sait qu’il aura développé certains arômes par exemple.

Entre les étapes de fabrication du vin, chaque vigneron ajoute sa touche personnelle, son secret ou son astuce pour le rendre unique. Cela permet de rendre les productions variées et d’insérer une signature qui permet de reconnaître les origines du vin. On reconnait par exemple le Clandestino Blanco, vin blanc du Mexique, à son assemblage de cépages variés et au contraste qu’il dévoile, entre complexité et convivialité. Ce sont de petites différences au niveau des arômes et des goûts que les experts du vin apprécient reconnaître.

Pour conclure, vous pouvez retenir que le vin blanc est une boisson alcoolisée fabriquée à base de moût de raisin blanc ou noir. Il existe plusieurs catégories de vins blancs qui se distinguent essentiellement par leur teneur en sucre, qui a ainsi un impact sur leur couleur et leurs arômes. Ils peuvent être puissants, moelleux, secs, liquoreux ou encore pétillants. Le vin blanc est utilisé en cuisine ou en accompagnement de délicieux repas. Consultez notre sélection de vins blancs et découvrez les particularités des vins du monde. Bonne dégustation !

Notre sélection de vins blancs

vin blanc du mexique

Acrata Sinonimo 2019

17,50€

Avec ses arômes de fruits jaunes comme l’abricot et la pêche, ce 100% Sauvignon Blanc du Mexique est sec et intensément aromatique. Sa finale est douce, avec une acidité marquée.

Avec quoi le déguster ? Des poissons grillés, ou cuisinés à la Veracruz, des ceviches, une cuisine japonaise ou encore des salades d’été comme la salade César.

24 en stock

El Grifo Malvasia Lias 2019

Malvasia Lias 2019

23,00€

Les arômes de Malvasia Lias sont puissants, fruités, mais surtout floraux, avec une belle note de fleur d’oranger, qui rend ce vin si particulier savoureuse. La dégustation procure une finale fraîche, équilibrée et agrumée.

Avec quoi le déguster ? Ce vin de garde se marie avec une multitude de mets : poissons, des volailles grillées ou encore des desserts comme des tartes aux fruits.

Rupture de stock

Malvasia Seco Coleccion 2021 El Grifo

Malvasia Seco 2021

17,00€

Rafraîchissant et équilibré, Malvasia Seco dévoile une harmonie inégalable de ses arômes floraux et fruités. Un vin convivial, simple à boire, d’une fraîcheur absolue et doté d’une finale profonde.

Avec quoi le déguster ? À déguster seul, en apéritif, avec des poissons grillés ou en sauce, des fruits de mer cuits (comme des pâtes alla vongole) ou de la charcuterie.

67 en stock

En savoir plus sur le monde du vin