Le vin orange

Production et origine

Qu’est ce que le vin orange ?

Le vin orange, c’est un vin à la couleur ambrée insolite qui devient à la mode. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la couleur orange est entièrement naturelle, aucun colorant n’entre en jeu dans le processus de fabrication du vin orange. Malgré les apparences et sa rareté, en effet, on ne le retrouve que chez un faible nombre de cavistes, ce vin n’a pourtant rien d’une nouveauté. Le vin orange est d’ailleurs sûrement un des premiers vins créés, il a vu le jour il y a plus de 6000 ans, en Géorgie.

Il s’est popularisé dans les années 2000 à la suite de l’apparition de l’appellation « Orange Wine » venue des Etats-Unis. Le vin orange dispose d’une couleur qui tire vers le fauve. Sa robe est trouble, s’agissant d’un vin qui n’est généralement pas filtré. Cependant, sa couleur ambrée n’est pas sa seule particularité. Le vin orange pourrait intéresser vos amis lors de votre prochaine dégustation de vins… Vous avez envie d’en savoir davantage ? Nous vous emmenons à la découverte du vin orange.

vin orange

Comment est fait le vin orange ?

Également appelé vin ambré, le vin orange est issu d’une manière innovante de vinifier le raisin blanc. Il est appelé « vin de macération » ou « blanc vinifié ». Vous l’aurez compris, le vin orange est conçu à partir de raisins blancs. Bien qu’on le nomme vin blanc vinifié, ou vin blanc de macération, il ne s’agit pas d’un vin blanc, mais bien d’un « vin orange », qui ne doit pas être confondu avec le vin d’orange, qui est un vin blanc macéré avec des zestes d’oranges.

Le processus de fabrication du vin orange implique une fermentation de raisins blancs entiers, avec ses parties solides : les pépins, la peau, la rafle, sont fermentés, et pas seulement le moût.

Le vin orange, c’est donc un vin blanc vinifié comme un vin rouge. Car lors de production de vin blanc traditionnel, seul le jus est fermenté. Le vin orange est donc élaboré comme un vin rouge, et c’est cette particularité dans la production qui apporte sa couleur ambrée au vin orange. En effet, cette fermentation du raisin entier permet aux pigments naturels présents dans sa peau, dont font partie les anthocyanes, flavonoïdes, et polyphénols) d’influencer la couleur du vin, ce qui est d’habitude proscrit pour le vin blanc. 

Cette vinification apporte au vin orange sa couleur si particulière, mais également une structure complexe et des tanins.

Ce qui semble simple et évident aux premiers abords, s’avère en fait être une véritable théorie et science. La durée de macération du jus de raisin avec ses parties solides est variable, elle peut aller de quelques jours, voire moins, à de longs mois. Ce temps de macération va avoir un rôle important à jouer dans la confection du vin orange : il va influencer sa couleur, mais également son goût.

L’étape suivante est l’élevage. Indispensable dans l’élaboration du vin, il permet en partie de faire évoluer les saveurs et arômes du vin final, avant sa mise en bouteille. De nos jours, le vin orange peut être élevé en cuves d’acier inoxydable, en barriques, ou encore en récipients, traditionnellement des jarres, de terre cuite.

verre vin orange

L’aromatique du vin orange est en tout point différente de celui d’un vin blanc, même provenant du même terroir et élaboré à partir du même cépage. D’ailleurs, si l’on cherche souvent à retrouver des arômes fruités et fleuris dans un vin blanc, le vin orange a pour objectif la quête de la complexité, et la touche inimitable du terroir

L’histoire et l’origine du vin orange

Le vin orange n’est donc pas un effet de mode. Pour retracer ses origines, il faut remonter à plus de 6000 ans en arrière, en Géorgie. En effet, en Caucase, dans la région de Kakhétie, située entre l’Asie et l’Europe, les grappes de raisins blancs ont toujours été macérées entières dans des amphores de terre, appelées Kvevri. Ces récipients, enfouis dans la terre, sont particulièrement adaptés à l’élevage du vin, et peuvent contenir entre 800 et 3500 litres. Traditionnellement, l’intérieur de ces amphores est recouvert d’une couche de cire d’abeille rendant les jarres totalement étanches. Le kvevri est un symbole des techniques de vinification traditionnelles en Géorgie.

C’est de nombreux siècles plus tard que cette méthode de vinification arrive en Italie, en Slovénie, puis plus de temps après en France. De nos jours, la jarre en argile reste très utilisée dans l’élaboration du vin orange, mais certains domaines lui préfèrent les cuves ou les barriques. Son élaboration demeure assez rare, et le peu de vignobles qui en produisent ne le font qu’en quantités très limitées, ce qui en fait un vin de nature rare. C’est par exemple le cas du Orange Wine Moscatel, un vin naturel produit aux Îles Canaries dont il n’existe que 2500 bouteilles.

En Géorgie, le vin orange était produit à partir de cépages locaux comme le Kisi. Aujourd’hui, on retrouve différents cépages en base du vin orange dont le Chardonnay et le Muscat qui sont à l’origine de résultats surprenants et de grande qualité.

degustation vin orange
vin orange fruité

 

Le vin orange mêle caractère et tanin du vin rouge avec arôme et acidité de vin blanc. Il s’agit d’une expérience gustative qu’il ne vous reste plus qu’à essayer. Retrouvez nos conseils et nos recommandations d’accords mets et vins pour une dégustation de vin orange réussie.