Comment choisir un vin pétillant ?

Notre guide pour choisir votre vin effervescent au meilleur rapport qualité-prix

Les vins mousseux et leurs bulles sont souvent associés à des grandes occasions ou à des périodes festives. Néanmoins, il existe de nombreux types de vins effervescents : entre les Champagne, Prosecco, crémants, et autres vins à bulles, il peut parfois être compliqué de s’y retrouver et de faire le bon choix. Laissez-vous guider afin de connaître les points communs et les différences entre ces vins, et ainsi choisir le vin pétillant idéal au meilleur rapport qualité-prix.

Pour commencer, qu’est-ce qu’un vin mousseux ?

Est appelé vin mousseux, ou encore vin effervescent ou pétillant, tout vin contenant du dioxyde de carbone, ou CO2. La surpression de ce gaz carbonique est obtenue lors de la fermentation. Le gaz est ensuite dissous dans le vin à la suite de la fermeture hermétique de la bouteille. En effet, c’est ce gaz qui provoque l’effervescence, à savoir les bulles et la mousse du vin. Les vins ne disposant pas, ou très peu, de ce gaz ne contiennent pas de bulles, et sont ainsi appelés « vins tranquilles ».

Le saviez-vous ? L’appellation « vin mousseux » a une connotation assez péjorative, on préfère appeler ce type de vin « vin effervescent », vin pétillant ou encore fines bulles.

Comment choisir un vin effervescent ?

Les différents types d’effervescence

Le vin effervescent idéal doit avant tout vous plaire. Un des critères les plus importants lors du choix de la bouteille, c’est de trouver le type d’effervescence qui vous convient le mieux.

Le monde du vin estime qu’il existe trois types d’effervescence, le vin mousseux, le vin pétillant, et enfin le vin perlant. Le vin mousseux est doté d’une pression supérieure à 3 bars, comme les Champagne et crémants présentés ci-dessous.

Il existe également le vin pétillant, avec une pression située entre 1 à 2,5 bars. Enfin, le vin perlant, aussi appelé vin perlé, est doté d’une pression plus faible que les deux précédents types d’effervescence, celle-ci étant située entre 0,5 et 1 bar. Le vin perlant ne forme pas de mousse à l’ouverture, mais produit une sensation de fraîcheur en bouche.

Plus la pression sera élevée, plus la sensation de picotement et d’effervescence en bouche sera elle aussi élevée. Les vins tranquilles contiennent moins d’un gramme de CO2 par litre, il n’y a ainsi pas de pression dans la bouteille, ce qui explique pourquoi ces vins ne génèrent aucun picotement en bouche. Cependant, certains vins tranquilles peuvent déceler une légère pétillance, notamment lorsque les vins ont subi une maturation en cuve d’acier inoxydable. De plus en plus de vignerons s’adonnent à cette pratique afin d’apporter une fraîcheur surprenante en bouche.

Pour trouver un vin à votre goût, vous devez vous demander si vous appréciez la sensation de pétillant qui se forme en bouche lors de la dégustation. Si c’est le cas, vous pouvez facilement vous tourner vers un vin mousseux à pétillant. Si vous préférez des bulles discrètes, orientez-vous vers un vin perlant. Le vin pétillant se trouve être quant à lui un bel équilibre en termes d’effervescence, et plaît généralement à un grand nombre de personnes.

Choisir vin mousseux brut demi sec
Choisir vin petillant brut demi sec

Le dosage du vin effervescent : brut ou demi-sec ?

Un autre élément à prendre en compte lors du choix de votre vin mousseux est son dosage. Le dosage d’un vin effervescent fait référence à sa teneur en sucre. Les saveurs du vin varient énormément en fonction du taux de sucre présent en bouteille. Les différentes dosages existants sont les suivants :

Brut nature – 0 à 3 grammes par litre
Extra brut – 0 à 6 grammes par litre
Brut – 0 à 12 grammes par litre
Extra-sec – 12 à 17 grammes par litre
Sec – 17 à 32 grammes par litre
Demi-sec – 32 à 50 grammes par litre
Doux – Plus de 50 grammes par litres

Comme vous pouvez le constater, certaines catégories de dosage s’étendent sur d’autres. Une marge de 3 grammes par litre est tolérée entre la mention indiquée sur l’étiquette et la teneur réellement mesurée.

La majorité des vins effervescents servis sont des bruts. Les vins effervescents et Champagne bruts sont en effet ceux qui mettent le plus de personnes d’accord. Ils s’avèrent être d’excellents choix si on ne connaît pas précisément les préférences de chacun lors d’un repas, par exemple. Si vous êtes davantage à la recherche d’un caractère ou d’une identité de terroir, nous vous recommandons de vous orienter vers un vin effervescent extra brut ou brut nature. En ce qui concerne les vins effervescents demi-sec, il s’agit là de vins bruts plus sucrés, qui accompagnent généralement très bien les desserts.

Les méthodes de production des vins effervescents

La méthode traditionnelle ou champenoise

La méthode traditionnelle est la méthode la plus utilisée dans le monde viticole. Elle permet notamment d’obtenir la plupart des vins mousseux, crémants, ou encore cava en Espagne. Cette méthode commence par la vinification d’un vin tranquille, suivi de la clarification et de la stabilisation tartrique. Les vins sont enfin prêts pour la prise de mousse, qui a lieu lors de la seconde fermentation en bouteille.

La méthode dite champenoise est identique à la méthode traditionnelle, avec une seconde fermentation réalisée en bouteille. La seule différence est que l’appellation de cette méthode œnologique ne peut être utilisée qu’en Champagne.

 

La méthode ancestrale

La méthode ancestrale peut également être appelée méthode rurale ou artisanale selon les régions. Il s’agit là de la méthode première pour la production d’un vin effervescent, étant donné qu’elle se réalise par fermentation spontanée. Les producteurs mettent le vin en bouteille avant la fin de la fermentation. Il s’agit là d’une méthode difficile à maîtriser et nécessitant beaucoup de minutie, qui est réalisée dans quelques régions comme à Gaillac, ou encore dans la région de Limoux.

Quel vin effervescent choisir

La méthode de la cuve close

Cette méthode est différente des autres méthodes, et notamment de la méthode traditionnelle champenoise puisque la prise de mousse est réalisée en cuve en acier sous pression, et non en bouteilles. Ces cuves peuvent contenir plusieurs centaines d’hectolitres.

 

La méthode dioise

La méthode dioise est utilisée pour l’élaboration de la Clairette de Die. Cette technique œnologique implique de mettre en bouteille le vin issu d’une fermentation incomplète. Le processus est le suivant : le sucre travaille dans la bouteille et s’arrête de façon naturelle une fois que le degré d’alcool atteint les 8°C.

Cette méthode s’inspire de la méthode ancestrale, à la différence que les vignerons vidangent les bouteilles à froid après la prise de mousse, ce qui permet de filtrer les levures, ce qui n’est pas réalisé lors de la méthode ancestrale.

Choisir un bon champagne

Quelle différence entre un crémant et un champagne ?

Ces appellations sont tous deux des vins mousseux, voire des vins mousseux de qualité. S’ils ne sont pas simplement appelés « vins mousseux », c’est parce qu’ils sont produits dans une région spécifique. Le fameux Champagne est ainsi appelé Champagne en référence à la région géographique dans laquelle il est produit. Le crémant tient également son nom de sa région de production, c’est pour cela qu’il existe des crémants d’Alsace, du Jura, de Savoie de Bourgogne, ou encore de Bordeaux.

Si les deux types de vins effervescents sont fabriqués selon les mêmes techniques œnologiques, leur différence ne se situe pas seulement au niveau du prix. La différence principale se remarque au niveau du cépage utilisé. En effet, le Champagne est obligatoirement produit à partir des cépages Chardonnay, Pinot noir, ou encore Pinot Meunier. À la différence du crémant qui n’a pas ces contraintes. La contrainte du cépage influence forcément le rendement et la quantité de litres de vin produits.

Un autre point de différenciation entre un Champagne et un crément est le temps de vieillissement du vin. L’appellation Champagne s’obtient après un vieillissement de 12 mois, tandis qu’il suffit de 9 mois de vieillissement pour obtenir un crémant.

La durée de vieillissement, les cépages utilisés, le terroir sur lequel est produit le vin, le rendement et ainsi le prix sont des éléments qui marquent la différence entre un crémant et un Champagne. Ces deux appellations font toutefois partie de la catégorie des vins effervescents, servis lors d’occasions festives.

Vous connaissez désormais les différences entre un crémant et un Champagne, mais il existe encore d’autres types de vins effervescents qui valent véritablement la peine d’être découverts, et qui se prêtent également aux plus grandes occasions, avec des prix bien plus abordables. D’ailleurs, les vins effervescents de France et d’ailleurs, n’ayant pas d’appellation de Champagne ni même de crémant sont de plus en plus prisés et qualitatifs. Comment faire son choix parmi toute cette diversité ? Les informations relatives au dosage d’un vin effervescent, à ses cépages et à sa méthode d’élaboration devraient vous aiguiller pour vous aider à choisir un bon champagne ou un bon vin pétillant.

Quel vin peut remplacer le Champagne ?

 

L’équivalent du Champagne : Le vin pétillant du Brésil

Comme nous l’avons vu, le Champagne est un vin mousseux qui a été produit selon les méthodes traditionnelles champenoises, à partir des cépages de Chardonnay, Pinot noir ou Pinot meunier, le tout dans la région de Champagne. Cependant, de nombreux domaines français et étrangers utilisent les mêmes méthodes œnologiques traditionnelles de Champagne, avec les mêmes cépages. Ces vins ont pour seule différence le terroir sur lequel est produit le vin. C’est par exemple le cas du Miolo Brut Cuvée Tradition, un vin produit dans la région de Serra Gaucha au Brésil, élaboré selon les méthodes traditionnelles, avec un assemblage de Chardonnay et Pinot Noir. Ce vin mousseux brésilien peut parfaitement remplacer un Champagne français, puisqu’il en aborde toutes les caractéristiques.

Aux arômes délicats et fruités, et aux fines bulles élégantes, le Miolo Brut Cuvée Tradition est un breuvage de choix pour une cérémonie, un anniversaire, un mariage, qu’il soit servi en entrée de repas, à l’apéritif, ou en fin de repas, au dessert. Ce vin du Brésil offre une dégustation surprenante et agréable.

Equivalent champagne vin mousseux bresil

Comment bien choisir un vin mousseux ?

La méthode la plus efficace pour trouver le vin effervescent idéal est d’en déguster plusieurs. En effet, il sera plus simple pour vous de découvrir quel est votre type de vin effervescent favori en découvrant des vins dotés d’effervescences différentes, produits selon des méthodes différentes, ou avec des dosages différents. Vous pouvez également essayer différents cépages ou terroirs, afin de percevoir les différences qu’apportent le climat au vin. Par exemple, un assemblage de Chardonnay et Pinot Noir de Champagne aura des arômes bien différents d’un Miolo Brut Cuvée Tradition, un vin effervescent disposant des mêmes cépages, mais produits au Brésil, selon les méthodes traditionnelles.

Plus vous goûterez de vins effervescents, et plus vous serez aptes à percevoir les différentes sensations et les arômes de ces vins, jusqu’à trouver quel est votre type de vin effervescent préféré. Maintenant que vous connaissez les différences entre les vins effervescents et leurs caractéristiques, n’hésitez pas à demander à vos convives quel type de vin effervescent ils préfèrent si vous êtes en charge du choix du vin.

 

En savoir plus sur le monde du vin

Qu’est-ce qu’un vin charpenté ?

Qu’est-ce qu’un vin charpenté ?

Charpenté est un terme que l’on entend souvent dans le monde du vin. Généralement, cela désigne un vin qui est prononcé en bouche, que l’on ressent bien. Apprenez-en plus sur la charpente d’un vin.